RADIO(S)

En 1966, Francis Lai se fait un nom dans le cinéma, en composant la bande originale d'Un homme et une femme, de Claude Lelouch signant au passage le début d'une collaboration d'un demi-siècle avec le cinéaste. "C'est vraiment un monsieur qui est fait pour l'image", déclarait à l'époque Claude Lelouch au sujet de Francis Lai. "Sa musique n'est jamais prétentieuse, elle est toujours belle et elle est toujours lyrique." Lelouch, mais aussi Verneuil et tant d'autres, au total, plus de 100 musiques de film portent sa signature, dont celle du classique Love Story, qui lui vaudra un Oscar.

La dernière partition de Francis Lai était pour Claude Lelouch

Mais avant le cinéma, il y a eu la chanson, où il a notamment accompagné Édith Piaf durant les dernières années de la vie de la chanteuse. Accordéoniste autodidacte, Francis Lai a aussi écrit pour le gratin de l'époque, de Mireille Mathieu à Yves Montand. Il écrivit également pour la télévision, notamment le générique culte de Cinéma de minuit. Sa dernière partition était pour son ami, Claude Lelouch, avec la suite d'Un homme et une femme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Source de l'article : https://www.francetvinfo.fr/culture/cinema/hommage-a-francis-lai-ses-melodies-inoubliables_3024635.html#xtor=RSS-3-[culture/cinema]
Partager